Réforme de l’orientation : Onisep et CIO touchés

L’article 10 du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » stipule que c’est la région, et non plus l’Etat, qui « délivre l’information nécessaire sur toutes les voies de formation aux élèves et aux étudiants ». C’est donc la région qui « organise des actions d’information sur les métiers et la formation en direction des élèves et des étudiants ». Il annonce le transfert aux régions des personnels des directions régionales de l’Onisep dans un délai de 3 mois.

Si les régions prennent le contrôle de l’orientation, cela changera la qualité de l’information donnée aux élèves. Le risque est d’informer vers certains métiers de certaines filières et de limiter la mobilité des jeunes.

De même, les presque 400 CIO qui maillent le territoire national et permettent aux jeunes de trouver de l’information sur l’orientation devraient fermer. Leurs directeurs seraient repris par les rectorats. Les ex-conseillers de CIO, devenus psychologues option orientation, seraient nommés en établissements scolaires.

Cette décision va altérer l’information donnée aux jeunes sur leur orientation. On aura ainsi une information régionale cloisonnée et non plus une information personnelle et libre, comme cela se fait en CIO.

Installer les psychologues option orientation en établissement cela veut dire que les jeunes qui ne sont pas élèves d’un établissement, par exemple les chômeurs, les décrocheurs, n’auront plus accès à une information d’orientation gratuite. Ils devront payer un service privé.

Signez la pétition 

Catégorie: Collèges, Lycée Montesquieu

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

Débats Thématiques

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Pétition : Des enseignants pour nos enfants !

Pour faire suite à toutes nos actions concernant le manque d’enseignants, la FCPE Herblay vous invite à signer notre pétition adressée à madame le Ministre de l’éducation nationale. Il manque au total 6 enseignants dans les quatre établissements du secondaire de la ville d’Herblay. Cette situation doit cesser. Cela nuit à la scolarité de nos enfants, crée des inégalités […]