Le processus d’inscription au lycée

| 30 mars 2014 | 0 Commentaire

Ce processus se déroule en 3 étapes :

1/ L’orientation

Lors du 3ème conseil de classe de 3ème, le principal du collège décide de l’orientation de l’élève (et après discussion avec la famille en cours d’année). Un dossier est alors transmis au famille pour effectuer les vœux d’affection de lycée puis retransmis complété au collège .

Attention : le lycée de secteur de votre domiciliation fait obligatoirement parti de la liste des vœux. Si vous ne le faites pas, le collège le renseignera en lieu et place du dernier vœux.

2/ L’affectation

Cette étape relève de l’Inspection Académique qui affectera l’élève, dans la mesure du possible, suivant les vœux, la filière enseignée au lycée et la  capacité des lycées à un lycée. Par défaut, l’élève sera affecté au lycée de son secteur de domiciliation.

Attention : le lycée de secteur est défini en fonction de votre adresse que vous avez transmise au collège. Si vous déménagez, pensez à modifier votre adresse auprès du collège.

3/ L’inscription

Lorsque la famille est informée de l’affectation du lycée, elle devra effectuer l’inscription auprès du lycée désigné. Dans de nombreux cas, l’inscription se fera par internet

Attention : veillez à aller au bout du processus d’inscription en ligne c’est-à-dire jusqu’à la validation

 

Pour en savoir + : http://www.education.gouv.fr/cid120/l-inscription-lycee.html

 

Catégorie: Collèges, Lycée Montesquieu, Coll. Georges Duhamel, Coll. Jean Vilar

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

Débats Thématiques

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Pétition : Des enseignants pour nos enfants !

Pour faire suite à toutes nos actions concernant le manque d’enseignants, la FCPE Herblay vous invite à signer notre pétition adressée à madame le Ministre de l’éducation nationale. Il manque au total 6 enseignants dans les quatre établissements du secondaire de la ville d’Herblay. Cette situation doit cesser. Cela nuit à la scolarité de nos enfants, crée des inégalités […]