Sans papier ! Ou le traitement des besoins naturels au 21ème siècle dans un collège bioclimatique ….

La direction du collège Autissier d’Herblay a décidé, malgré nos demandes, de ne pas mettre du tout de papier à disposition dans les toilettes filles et garçons.

La question des sanitaires est une question qui revient très (trop) souvent sur le tapis dans les établissements scolaires. Il est vrai aussi que son traitement demande une attention particulière car ce sujet interfère sur plusieurs points comme la santé, le bien-être des élèves en passant par l’accessibilité, la surveillance …

Quelques établissements ne prennent pas le sujet à la légère et le considère comme une priorité, d’autres établissements baissent les bras pratiquement tout de suite. Le problème des toilettes devient alors plus qu’une fatalité. Cela devient le sujet tabou à ne pas évoquer en conseil d’administration et encore moins en comité d’hygiène et sécurité.

ON ferme alors les yeux sur le paradoxe qui consiste à vouloir, d’un côté, enseigner à des élèves, être une référence éducative et, de l’autre, les contraindre à s’humilier au quotidien ; double langage qui veut parler aux élèves d’hygiène, de santé tout en les privant de papier. A ce stade de la réflexion, je vous ferai grâce des gastros, des filles qui ont leurs règles ou simplement des besoins naturels et quotidiens pour l’Homme.

Mais, comment juger un établissement qui, par facilité, choisit donc et, de façon générale, de considérer chaque élève comme un potentiel dégradateur ? Quelle politique éducative est alors mise en place ? Comment les élèves sont ils perçus et considérés quand on sait que ces élèves doivent eux-mêmes apporter leur « matériel toilettes » ou demander à l’accueil du papier pour aller aux toilettes alors que les adultes, eux, disposent de toilettes correctement équipées ? N’est-ce pas un brin inconvenant de réserver aux seuls adultes toutes les commodités aux toilettes ?

Il faut bien sûr reconnaître qu’il y a des dégradations, pas assez de possibilité humaine de surveillance, mais c’est à l’attitude et aux décisions prises que l’on reconnaît les établissements ambitieux, soucieux de prendre le problème dans sa globalité et à bras le corps, soucieux d’un traitement correct des usagers/êtres humains sous leur coupe et ceux qui occultent le sujet par des mesures abusives et inhumaines, oubliant en cela la simple considération des personnes dont ils ont la charge et ce, quels que soient leur âge et leur sexe et qui ne sont pas, pour le plus grand nombre, des dégradateurs en puissance.

Christine Padoin

 

Catégorie: Collèges, Collège N°3

A propos de l'auteur :

Commentaires (7)

URL de Trackback | Flux RSS des commentaires

Sites That Link to this Post

  1. Val-d'Oise : des collégiens privés de papier toilette - ACTU-NEWS | 17 novembre 2016
  1. MENDES dit :

    Bonjour,
    Je réagis à un article concernant le papier toilette dans le collège.
    Nous avons exactement la même problématique à Eragny et ce depuis l’an dernier déjà.
    Mon fils a toujours un paquet de klennex dans son sac……
    La réponse de la directrice est que les élèves s’amusent à faire des boulettes et à les coller un peu partout…..
    Bon courage pour votre lutte.
    CM

  2. Anomyne dit :

    Votre article est PARFAIT. J’ai découvert ceci sur franceinfo et vous avez raison de dénoncer le traitement faits à nos enfants.
    Ma fille en 4ème aussi dans un collège du 95, doit demander la clé pour aller aux WC ! Alors comme vous, les élevés de cet établissement se retiennent.
    Je souhaite que votre remarque soit entendue et suivie d’effets dans les mois prochains.
    En vous remerciant.

  3. MENDES dit :

    Info complémentaire, que je n’avais pas.
    Pour nous le problème a été résolu. Le dévidoir a été placer au niveau des lavabos, l’enfant se sert avant de rentrer dans les toilettes. C’est un système pré réglé, feuille par feuille, ainsi il y a moins de soucis, mais nos représentants ont du batailler pour l’avoir.
    Bon courage à vous.

  4. Junior dit :

    Bonjour
    Ile de la Réunion même problème sur plusieurs collèges en réf celui du Bernica Saint Paul 97435.
    (un) distributeur souvent vide à la vie scolaire, alors l’infirmière prend le relais pour la distribution donc presque jamais, elle est sur plusieurs collège.
    des élèves s’essuie avec les mains bonjour la gastro.
    une petite question (si il a la gastro à t’il le temps de courir à la vie scolaire).
    Une honte. nos enfants ne sont pas des animaux ni les esclaves de éducation nationale.
    A mon avis c’est fonctionnaire n’ont jamais été enfant et adolescent.

  5. rade dit :

    è Bonjour,
    Après lecture vous indiquez : » il faut bien sûr reconnaître qu’il y a des dégradations, pas assez de possibilité humaine de surveillance, mais c’est à l’attitude et aux décisions prises que l’on reconnaît  les établissements ambitieux ».
    Je suis une maman peut être naive, vous parlez de dégradations. Donc comme une poignée d’enfants ne respecte pas les lieux et pas assez de surveillant,  une distribution de papier toilette et cela vous choque. Moi ce qui me choque !!
    Nous parents nous devons apprendre a nos enfants le respecter des lieux des personnes et surtout le respect des adultes. Je suis pour plus de discipline et surtout le soutien des parents auprès de professeurs, ainsi que le personnel du collège qui passent derrière pour nettoyer tous ce bazars, nous devons marcher tous dans le même sens pour que nos enfants avance et soient AMBITIEUX  » Qui a de l’ambition, qui veut réussit.
    Donc arrêtons nos enfants ne sont pas tous des anges car derrière notre dos ils sont peut être des démons.
    Si nos enfants sont respectueux, les professeurs seront plus détendu le collège plus agréable pour tous!!
    Ma conclusion nous parents mettons tous des règles a nos enfants et surtout soutenons le corps enseignant même si nous ne sommes pas d’accord a 100 % avec eux .
    Et le papier reprendra sa place tous naturellement dans les toilettes.

  6. mouchoir dit :

    bonjour,je vais me permettre de vous répondre ,il est vrai que les enfants ne sont pas des animaux mais à savoir que les agents tenues de l’entretien des locaux ne sont pas des esclaves pour nettoyer les bêtises des élèves tous les jours ,je suis agent technique territoriale des collèges et là ou j’ai travailler c’était pareil les élèves ne respectaient pas notre travail casser les bidets, la robinetterie, coller du papier toilette sur les murs et le plafond ,de quoi être dégoûter de faire ce métier.Je comprends votre désarroi mais comprenez le nôtre qui vivons cette situation au quotidien.

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

Débats Thématiques

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Pétition : Des enseignants pour nos enfants !

Pour faire suite à toutes nos actions concernant le manque d’enseignants, la FCPE Herblay vous invite à signer notre pétition adressée à madame le Ministre de l’éducation nationale. Il manque au total 6 enseignants dans les quatre établissements du secondaire de la ville d’Herblay. Cette situation doit cesser. Cela nuit à la scolarité de nos enfants, crée des inégalités […]